Le Cas Malaussène-I-Ils m’ont menti...

J’ai entendu plusieurs : « chouette, le cas Malaussène,  le nouveau Pennac est sorti ! »Je l’ai acheté à cause du titre : j’adore le village de Malaucène qui se trouve sur le terroir de mon vin préféré le Gigongas !! Sinon, je dois avouer que j’étais totalement passée à côté de cet auteur. Ce sont des choses qui arrivent même quand, comme moi, on lit beaucoup !!
La première page m’a éreintée ; je me perds dans une galaxie de noms : pas moins de sept noms suivis d’un astérisque qui me renvoie à un répertoire de fin de livre, répertoire qui a la taille d’un bon chapitre. Je sais qu’il ne faut pas se focaliser sur la première page mais tout de même ! Le pitch de la quatrième de couverture avait pourtant l’air prometteur bien que  déjà, bourré de noms et de références à des livres précédents. Bon, je continue : une intrigue où il est question d’un écrivain de « vérité vraie » caché par le « héros » Benjamin Malaussène, d’un homme d’affaires qui se fait enlever… Ce n’est pas vraiment crédible tout çà avec tous ces personnages aux noms improbables !!!
Mais, le style est truculent, c’est mené tambour battant avec une écriture digne de Michel Audiard.
Si, comme moi, vous n’avez rien lu avant, de Daniel Pennac, commencez par lire le glossaire de fin de bouquin ; sinon allez à la bibliothèque et empruntez les précédents le premier s’intitule « Au bonheur des Ogres » ! Et vous passerez de bons moments.

 Le cas Malaussène I ils m’ont menti de Daniel Pennac, paru chez Gallimard

Danielle.L

"Goutte à goutte" de Vanessa Catelin

J’ai fait une belle moisson au dernier Salon du Livre de Honfleur.
Sur le dessus de la pile un petit livre jaune « Goutte à goutte » : une bonne idée pour un jour de pluie !!! Allons, plongeons !
C’est écrit par Vanessa Simon Catelin que nous connaissons bien.
 C’est du théâtre, c’est de la poésie, de la tendresse, de la révolte aussi. Essayez, vous allez adorer vous aussi !
Juste quelques lignes pour vous donner envie :
« J’entends le bruit des années
  L’écho des jours dans l’escalier
  Les portes claquent
  La vie tricote
  Les idées deviennent équinoxes
  Et le monde se renouvelle »
Goutte à goutte : la traversée du désert d’une mère et son enfant ; un hymne  à la vie…
A découvrir aux Éditions Christophe Chomart (Rouen). : ou chez l'auteure Simon.catelin@live.fr

 

Danielle. L


Belle d’Amour de Franz-Olivier Giesberg...

Fin des vacances, fin d’été. Cette atmosphère, cette lumière plus dorée, plus rasante qui donne au Pays d’Auge des airs de Toscane… J’en profite pour m’installer au fond du jardin avec un roman. J’ai choisi : Belle d’Amour de Franz-Olivier Giesberg... Un roman surprenant, une belle chronique médiévale. Un style facile à lire. Cela se passe à l’époque de saint Louis. Tiphanie, n’a pas eu de chance, ses parents sont condamnés à mort, on saura pourquoi à la fin. La voici donc partie rejoindre sa tante pâtissière qui lui apprend le métier, jusque-là tout va bien ; mais à la mort de celle-ci tout se gâte, elle est réduite en esclave avant de s’échapper et de s’embarquer vers la Terre sainte à la suite de Saint Louis. On découvre, un destin de femme, le Moyen-âge au temps des Croisades. Tout cela rappelle beaucoup ce que nous vivons aujourd’hui quand politique et religion se mêlent et se confondent, quand Orient et occident guerroient au nom de Dieu.

 

Belle d’Amour de Franz-Olivier Giesberg aux éditions Gallimard

 

Danielle...

 


"La face cachée des miroirs" par Catherine Fradier

Avis littéraire : Guy Cardineau
Après « Cristal Défense » de Catherine Fradier il me fallait à tout prix lire le tome 2 « la face cachée des miroirs ». Autant dire tout de suite que je vais attaquer sans plus attendre le tome 3 « Le stratagème de la lamproie » car ce polar demeure passionnant avec de nombreux rebondissements, de l’action et de l’humanité. Les méchants sont enfin neutralisés mais soyons en sûr il en reste …….
Il est préférable d’avoir lu le premier tome et de ne pas trop attendre pour lire les suivants afin de ne pas se perdre dans les personnages.
Autre précaution : prévenir l’entourage de votre disponibilité réduite
Autrement dit une excellente « suite » à lire  pour les vacances !


Une gloire pour deux, de Michèle Dassas...

Qui se souvient encore de Madeleine Sologne ? Son nom n’évoque souvent qu’un arrêt de train à la gare de La Ferté-Saint-Aubin devant l’espace baptisé en son honneur. Et pourtant, en 1943, elle connut la gloire aux côtés de Jean Marais, dans l’Eternel Retour de Jean Cocteau. Le couple mythique symbolisait alors la Résistance face à l’occupant. Adulée par toute une jeunesse qui imita sa coiffure, longue mèche blonde tombant sur le front, Madeleine Sologne gagnait sa place dans la famille des grandes actrices. Elle était à l’apogée de sa carrière. Ainsi se trouvait réalisée la prophétie qu’un baladin avait faite, quelque vingt ans auparavant, à la jeune Madeleine et à son amie d’enfance, Renée. Si cette dernière, pourtant talentueuse et animée de rêves, allait suivre une voie toute différente, semée d’embûches, chacune devait savourer un jour, à sa façon, son « heure de gloire ».
Deux parcours de femmes aux fortes personnalités, aux destins à la fois divergents et entremêlés, indissociables...
Une réflexion sur le bonheur et la renommée, sur la vanité des entreprises humaines, et le temps qui passe et efface, telle une puissante vague, les mots gravés sur le sable...

Marivole Editions Parcours de femme

 

 

 


« Le Havre 44 » : le dernier roman de Frédéric Leterreux…

Entrez dans le monde secret de l’intelligence service et de la résistance grâce au dernier roman du journaliste Frédéric Leterreux : « Le Havre 44 ».
Couler un sous-marin, rien de plus normal après tout puisque sa vocation première est d’aller sous la mer. Sauf que là, il est plutôt question de le remplir d’eau et de l’envoyer par le fond dans le port du Havre après l’avoir fait exploser. C’est ainsi que débute le nouveau roman de Frédéric Leterreux nous comptant l’histoire de ces hommes de l’ombre qui pendant la Seconde Guerre mondiale ont donné du fil à retorde à l’envahisseur nazi.
Comme les deux précédentes aventures de Greg Honey, personnage central de cette histoire, ce roman se déroule sans temps mort. Il mêle à la fois action et histoire d’amour avec un peu d’humour aussi...
Un roman paru  chez OREP éditions et disponible dans toutes les bonnes librairies.

 


Deauville-Trouville au temps des courtisanes par Mireille Grosjean...

Nous vous proposons cette semaine de vous emmener sur la Côte Fleurie et plus exactement à Deauville et Trouville avec l’ouvrage de Mireille Grosjean dont les histoires sont inspirées de faits réels.
Un jour de 1858, sur les hauteurs du Mont-Canisy, le duc de Morny contemple le village de Deauville. Avec un ami, le docteur Olliffe qui l’a mené ici, il rêve de la station balnéaire qui souhaite fonder. Quatre ans plus tard, la rivale de sa voisine Trouville est née...
Avec ce troisième recueil, Mireille Grosjean nous entraîne dans un univers qui peut sembler plus frivole que celui de ses livres précédents : les anecdotes dont elle s’inspire n’ont pas la grandeur tragique des histoire de marins. Pourtant, on se laisse aussitôt séduire par cette apparente légèreté : en réalité ne cache-t-elle pas la fêlure des êtres ? Isaure de Beauprè, Gaby, Morny lui-même sont sûrement moins heureux que ce jeune paysan trouvant un trésor un jour de 1861.
Mais le lecteur découvrira aussi deux personnages féminins historiques extrêmement touchants : l’impératrice Eugénie fuyant en Angleterre, et la petite Thérèse Martin qui arrive à émouvoir les mécréants...

Un livre des éditions Charles Corlet


Les "Cellules du Paradis" de Murielle Mollo...

"Les Cellules du Paradis" de Murielle Mollo fait partie de ces œuvres que l'on n’oublie pas.
C'est un livre fantastique, où l'imagination est reine et le ton très libre.
Les aventures rocambolesques de Zombie entre l'au-delà et le monde réel peuvent alors commencer.
Afin de quitter le purgatoire et de rejoindre le paradis, Zombie revient sur terre en quête de ses petits bouts de lui. De ses "quartiers d'esprit" disséminés après sa mort, qui vivent aujourd'hui par le don de ses organes. Leur éparpillement empêche l'entièreté de son âme.
Pour Zombie le programme est copieux, et le défi de taille.
Et s'il manquait toujours quelque chose pour accéder au Paradis ?
Qu'à cela ne tienne, Zombie l'ectoplasme s'appropriera le corps de Proprio et deviendra Zompro. Leur dualité sera le charme de leur union, et les rencontres se multiplieront.
L'auteure nous prend à partie. Ça bouge drôlement dans l'au-delà !
Mais alors il y a de la vie lorsqu'on a "tiré le rideau" ?
Murielle Mollo, médecin vasculaire et chercheur à la ville, à travers son roman, aborde des sujets importants : le don d'organe. Elle nous soumet à des questions métaphysiques : Qu’y a-t-il après la mort ? Dans le secret d'une approche d'apparence naïve et poétique, c'est une belle histoire, rythmée par les facéties et les péripéties de Zompro, lequel pétille de vie dans la mort.
Les dialogues fusent, de bons mots en calembours, nous voici plongés dans l'univers imaginaire et drôle de Murielle Mollo. Le message passe, comme en 2005, où dans un tout autre genre cette dernière écrivit un livre courageux, sur les abus sexuels dans le milieu hospitalier.
Cela produisit beaucoup de bruit dans le silence des murs blancs, lorsque parut aux éditions Glyphe :"Harcèlement à l'hôpital".
"Les cellules du paradis", paru en 2015 aux Éditions Anfortas dans la collection "Évasion", est un livre à découvrir.
Il m'a fait l'effet d'une jolie récréation, entre Houellebecq et Colette j'ai donc pris la décision d'y aller Mollo.
Pour vous aussi, bonne lecture et posez donc le pied sur le bon nuage !

 Guillaume Wuilbaut                                                                                                             31/01/2017


"La Honfleuraise" : par Nicole Badouard

Cette semaine je vous entraine dans l’univers de Honfleur au XIX siècle, au temps des impressionnistes grâce à ce beau livre de Nicole Badouard qui raconte l’histoire de cette jeune fille, Catherine, 16 ans, aînée d’une fratrie de trois enfants, née l’âme d'artiste.
« Mais comment exprimer une telle passion quand on est issue d’une famille nécessiteuse de pêcheurs ? »
L’histoire de Catherine commence ainsi : « Une bande d’amis - pas encore célèbres - dont un certain Alfred Sisley, mais aussi Gustave Courbet, Claude Monet, Eugène Boudin et le scandaleux Charles Baudelaire, s’installent à la ferme Saint-Siméon sur les hauteurs de Honfleur. Pour les approcher, Catherine se fait embaucher chez la mère Toutain, qui tient auberge à la ferme.
Avec eux, elle découvre l’univers artistique dont elle a toujours rêvé. Elle nouera des amitiés, deviendra modèle de Gustave Courbet pour « l’origine du monde » , mais se brûlera les ailes au contact de ces hommes insouciants des conventions sociales. »
Dans ce roman de Nicole Badouard, on retrouve le quotidien des milieux populaires dans le Honfleur populaire où la joie de vivre affleure souvent la tragédie.
Nicole Badouard est née à Honfleur. Passionnée de chevaux et de sa ville de naissance, elle décide d’y faire vivre les images d’autrefois. Car même si la vie m’a emmenée loin de chez elle, elle ne part jamais pour toujours de Honfleur.

« La Honfleuraise » aux éditions Charles Corlet. www.corlet-editions.fr                                       JLG


Chroniques scandaleuses du pays normand par Bernard Loesel...

Cette semaine je vous propose : Chroniques scandaleuses du pays normand par Bernard Loesel....

Histoire d’un crime parfait, Histoire d’un adultère heureux, Histoire de la dominatrice humiliée...
Ce sont des Chroniques scandaleuses du pays normand que Bernard Loesel nous propose avec le quatrième volet de ses récits de terroir.
Le lecteur y retrouvera avec délices, au fil des drames intimes et secrets d’alcôve, l’atmosphère sulfureuse qui a valu le succès à ses précédents recueils, tous profondément ancrés dans les paysages et la réalité charnelle de notre province. Indignez-vous, frissonnez à la lecture de ces pages et préparez-vous à quelques nuits blanches !

Collection «  Terroir Normand » aux éditions Charles Corlet.

                                                                    JLG


Le retour d'Emile...

C'est avec une joie non dissimulée que Vanessa Simon-Catelin auteure et Julien Schuster peintre-illustrateur-graveur ont procédé à une séance de dédicaces mercredi après-midi dans le hall de l’École Municipale de Musique Erik Satie.
Le conte musical « Émile au fil de l'eau » est devenu un bel album destiné aux petits comme aux plus grands. La fondatrice des Z'Ateliers de la Tête de Bois a tenu à présenter les 30 premiers exemplaires en avant-première aux élèves de l'école de musique. Certains d'entre eux ont en effet participé, ainsi que des professeurs de musique, aux deux représentations du spectacle musical donné en mars à Honfleur et Lisieux.
Les élèves qui se sont procuré l'ouvrage ont d'ailleurs reçu en cadeau le cd des représentations.
Julien Schuster a proposé également ses magnifiques gravures disponibles en différents formats et coloris.
Vanessa Simon-Catelin  a confié la perspective d'une troisième vie pour Emile : après le spectacle musical, puis le livre, « Emile au fil de l'eau » deviendra CD. Le projet se montera cet été ; la mise en place se fera à la rentrée avec des musiciens professionnels et un choeur d'enfants choisis par Philippe Simon directeur de l'Ecole de Musique.
Rendez-vous est donc pris avec Emile en 2017.

L'album « Emile au fil de l'eau » est à commander :
-sur le site de l'éditeur Christophe Chomant:  http://chr-chomant-editeur.42stores.com/
-par mail : simon.catelin@live.fr
-et en librairie

Pauline Bréhat


"Confidences d'un gardien de Musée"

Bernard Martin, professeur retraité en études théâtrales, metteur en scène de la Compagnie de la Licorne, a publié aux Éditions du Net un récit intitulé « Confidences d’un gardien de musée ». Ce livre relate « les tribulations intérieures d’un modeste gardien de musée qui, au fil de son éreintant labeur pétri d’uniformité et de morosité, s’efforce de ne point périr d’ennui en observant, avec clairvoyance et alacrité, les mœurs étranges du monde de l’art » (quatrième de couverture).
Un récit qui n’engendre pas la morosité, en vente directement sur le site des Éditions du Net ou en commande chez votre libraire habituel.


Le Cabanon Jaune de Christelle Angano...

Dès les premiers instants Cloé me prend par la main et me dit : Viens je vais te présenter , mes amis , mon monde , mon petit coin , Je me laisse volontiers guidé par cette main , De là nos découvrons ce petit port , son petit bistrot avec tout un monde , qui rit , qui pleure , qui joue ...Du haut de sa fenêtre où la lune pénètre dans son petit coin douillé ,avec vue sur le bassin où le monde de la pêche vit ... Mais déjà sa main tremble ... Des voix se font entendre dans la rue ... Des bras se lèvent , des yeux brillants regardent Cloé ...Je sens mon coeur battre ..IL me faut tourner la page de ce livre ... Que se passe t'il donc ? Je vous conseille Le Cabanon Jaune de Christelle Angano aux Éditions de La Rémanence.Dont l'histoire se déroule en partie à Honfleur ; Moi dès les premières lignes je me suis laissé embarqué !! A vous / Merci Christelle , c'est un beau voyage.....
                                                                                          Michel Lucas


Des news web radio active....

Ce livre parlant est  disponible à la vente  à : La Maison de la Presse,  30, rue  de la République  14600 Honfleur et à La Bouquinerie, 9 rue des Capucins, 14600 Honfleur