« Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages » de Sylvain Tesson

558

Et c’est quoi un aphorisme ? Moi j’adore les aphorismes et ce ne sont pas mes anciens collaborateurs, (… trices plutôt, car mon staff était plutôt composé de femmes…) qui vous diront le contraire et mes collègues d’association, aujourd’hui, ont tous entendu cet aphorisme de début de réunion : « il n’est pas nécessaire d’être riche pour rêver » et celui de fin « ne fait rien, tu ne seras pas critiqué ». Donc un aphorisme est une petite phrase qui résume une idée, une sentence en peu de mots. Pour moi, le Haïku japonais est le paroxysme de l’aphorisme. J’adore les aphorismes de Nietzsche comme ce « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. », ceux de Rabelais biensûr, avec son « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »je crois d’ailleurs que c’est lui qui, le premier, emploie le terme (dans le Cinquième Livre) mais aussi quand Pierre Dac nous dit « Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents mais les accidents sur la banquette arrière qui font les enfants. » ou encore Coluche : « L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. ».
Donc, comme je vous le dis, j’adore les aphorismes et je me suis jetée comme la misère sur le monde sur ce petit bouquin que l’on m’a offert (merci Claude).
Et c’est vrai que certains des aphorismes de Tesson pourraient faire de beaux haïkus comme ce : « l’écume est la sueur de l’eau qui s’agite » ou « la houle mord la terre, elle ne lui pardonne pas de briser sa course. » et surtout : « Trainées de neige sur la glace vive d’un lac : le froid a lâché ses cheveux dans le vent ». Mais l’ajout dans le titre du « et autres pensées sauvages », laisse à penser que Sylvain tesson n’a pas voulu « domestiquer » ses idées.
J’ai bien aimé aussi « la maitrise de soi, c’est vider le verre dans lequel on s’est noyé », celui-ci « le comique serait que dieu ne parle pas latin » ou encore, « il a bien fallu que le singe s’arrête quelque part pour que l’homme puisse en descendre ».
Enfin, bref, je ne vais pas vous le redire… Mais je vous invite à découvrir vous aussi ce petit livre et à vous amuser à créer vos propres aphorismes.
Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages- Sylvain Tesson- edt. Equateurs/parallèles.

Article précédentCommémoration de la fin de la guerre en Algérie…
Article suivantVotre programme cinéma du 21 Mars au 3 Avril 2018…