« Le portrait » de Pierre Assouline

1089

Belle façon de renouveler l’art de la biographie.
Pierre Assouline nous raconte l’histoire d’une des plus grandes et fastueuses familles d’Europe depuis le début du XIXème siècle, tant du monde de la finance que de celui des arts.
Son point de départ est le tableau de Betty de Rothschild peint par Ingres en 1848. A la mort de Betty, le tableau prend vie, animé sans doute par l’âme de celle-ci.
Et voilà, d’époque en époque, d’accrochage en accrochage, d’une pièce à l’autre, d’exposition en exposition, que ce soit dans les diverses demeures à la ville comme à la campagne ou dans les musées les plus prestigieux, le tableau et celle qui l’anime sont témoins de tous les secrets et nous les livrent avec gourmandise.
Cette biographie romancée est vraiment très agréable à lire.

« Le portrait » de Pierre Assouline aux Edts Gallimard

Article précédentLa Chronique TV de Serge du 22 au 28 juin 2024
Article suivantHonfleur : Une fête de la musique 2024 sous un beau soleil normand…