Les « Chastronautes » de Jocelyne Coignard sont exposés à la distillerie Busnel de Cormeilles

1784
Jocelyne Coignard expose à Cormeilles

Une exposition originale de tableaux de chats astronautes, aux aventures improbables sur une autre planète, est à visiter jusqu’à la fin du mois dans la distillerie qui souhaite désormais installer régulièrement des expositions artistiques.

De notre correspondante : Morgane Kessel

Jocelyne Coignard est loin d’être une inconnue dans le paysage honfleurais. Elle travaille depuis longtemps avec le peintre Guillaume de Saint-Pierre et son association Les Nouveaux Peintres de l’Estuaire, et participera d’ailleurs à son exposition dans les Greniers à Sel fin juin, avec les EAGE (écoles d’art graphique de l’estuaire). « J’ai aussi pendant un temps aidé Guillaume dans sa galerie de la rue Cachin », explique-t-elle, « j’y avais mis mon atelier ».

Exposer à la distillerie Busnel était un beau et nouveau challenge.  Dans ce lieu, il y avait auparavant un musée sur la distillerie. Un changement de direction de communication a conduit à préférer faire de cet endroit une exposition artistique. C’est donc dans ce lieu d’exception que le visiteur peut admirer une série d’une dizaine de tableaux, encre et aquarelle, mettant en scène des chats, vivant sur une planète improbable. « Ils sont habillés comme des astronautes, car il n’y a pas d’oxygène », explique l’artiste, « et il survient des aventures, une histoire d’amour, un motard qui arrive. Un clair de terre dans le noir de l’espace ! »

La terre vue d’en haut

La planète vue d’en haut est une image qui la fascine : « Les astronautes racontent que lorsque l’on est tout là-haut, et que l’on voit la terre, ça change notre vision du monde et ça m’avait frappé… » L’esprit de cette exposition se résume ainsi par l’artiste : « Avec cette série, je présente un aspect de mon travail, celui d’un imaginaire qui se joue du temps, de l’espace, un décalage pour donner un peu de légèreté, de la distance, par rapport au monde qui nous entoure ».

Une vision du monde particulière, pour une vie originale. Danseuse soliste au ballet de l’Opéra de Lyon, elle est partie pour suivre son mari ébéniste. Travaillant un temps avec lui, elle a fini par se tourner vers d’autres domaines, la peinture, le dessin, la gravure, le modelage. « Tout est arrivé comme ça », explique-t-elle, « ce sont des envies qui arrivent, l’aventure… Découvrir de nouveaux mondes, je trouve cela très stimulant ! »

Aujourd’hui, elle est présidente de l’association artistique Ecume des Arts à Pont-Audemer, mais souhaite très bientôt revenir à Honfleur : « J’ai le projet d’une galerie éphémère, ça me tient très à cœur ! »

 Pratique :

Exposition jusqu’au 31 mai, Distillerie Busnel, route de Lisieux à Cormeilles, ouverture tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30, entrée gratuite.

Article précédentHonfleur ravivera la flamme olympique le 30 mai
Article suivant La Chronique TV de Serge du 11 au 17 mai 2024