« L’Ordre du Jour »- Eric Vuillard

635

Une plume d’une grande élégance, un humour grinçant pour une visite théâtralisée d’un point de l’Histoire.
Le Goncourt 2017 n’est pas un roman. Il s’agit d’un récit, d’un court récit historique Qui est l’auteur, Eric Vuillard ? Il a écrit « Conquistadores », un livre sur la conquête du Pérou par Pizzaro et aussi « La Bataille de l’Occident », ouvrages pour lesquels il a reçu des prix. Il a aussi réalisé un long métrage, « Mateo Falcone » qui est une adaptation de la nouvelle de Prosper Mérimée. Par ailleurs, il est né à Lyon en 1968 et vit à Rennes.
Que raconte « l’Ordre du jour » : l’auteur détaille à la loupe au travers de plusieurs épisodes de l’Histoire la montée du nazisme. On pense tout savoir sur cette époque, on a vu tant de films, lu tant de livres sur le sujet. Mais là, nous sommes spectateurs, plongés dans une réunion démente en les dirigeants des 24 plus grandes industries allemandes qui acceptent avec une étonnante facilité de verser leur obole pour soutenir le parti nazi. Avec quelle facilité, la machine, les rouages de l’horreur, tout se met en marche inexorablement. On se retrouve témoins de cette ahurissante rencontre entre Hitler et Schuschnigg qui aboutit à l’annexion de l’Autriche. On est témoin des hurlements de rage de Hitler impuissant devant la panne de tous ses engins qui doivent envahir l’Autriche. Vuillard nous fait le témoin des étapes qui ont abouti à l’Anschluss. Comment la vie a repris après pour tous ces grands, gros industriels. Comme tout cela serait ridicule si ce n’était pas aussi triste !
L’ordre du Jour- Eric Vuillard- Actes Sud

Article précédentFrançois Louchet photographie la Sibérie aux portes de Honfleur
Article suivantAG du Tennis de table avec des résultats très prometteurs