On la trouvait plutôt jolie -Michel Bussi

680

 

Le livre est sorti le 12 octobre dernier. Je l’ai déjà acheté et pourtant je m’étais bien juré de n’en rien faire. Je sais comment ça marche les romans de Bussi….. Ah ! Et puis j’ai craqué comme d’habitude…. (Bon, il faut dire que Bussi a eu les Editions des Falaises comme premier éditeur, comme mon époux et moi, ça fait rêver quand même, non ???? Mais bon, il n’est pas nécessaire d’être riche pour rêver !!!) Alors, je me suis installée dans mon meilleur fauteuil, près de la fenêtre avec l’interrupteur du lampadaire sous la main (on ne sait jamais si je continue de lire à la nuit tombée !!!) et ça n’a pas manqué, je l’ai lu d’une traite !

Jules Flores doit élucider le meurtre de François Valioni. Qui peut bien en vouloir à cet homme sans histoire qui travaillait dans l’humanitaire ? L’enquête le mène jusqu’à Leyli Maal, d’origine malienne, (« On la trouvait plutôt jolie Lili », vous vous souvenez ? Pierre Perret ?), qui cache un lourd secret.

Bon, je ne vous raconte pas l’histoire de cette intrigue policière sur fond de crise des migrants. Je ne voudrais pas vous gâcher la lecture de ce très bon roman où l’on retrouve tous les ingrédients de ce qui fait le succès de cet auteur.

 

On la trouvait plutôt jolie- Michel Bussi aux Presses de la Cité

Article précédent« Honfleur aura un centre aquatique » indique le maire, Michel Lamarre
Article suivantMatthieu Souchet nouveau président du Tennis Club Honfleurais …