Tristan Lopin : une thérapie du bonheur au festival « Estuaire d’en Rire »

1449
@Honfleurinfos : Tritan Lopin en spectacle au Grenier à sel de Honfleur... Crédit photo : Léa Badrah

D’après sa biographie, il aurait fallu à l’humoriste Tristan Lopin des années de doutes et de thérapie, pour transformer ses souffrances en force, les dompter pour qu’elles obéissent à sa volonté de vivre libre et heureux, puis partager avec nous cette force, à travers un humour multi-facettes.

Le Grenier à Sel de Honfleur, a encore fait résonner le rire dans ses murs ce vendredi 22 septembre, en accueillant comme il se doit, l’artiste et humoriste Tristan Lopin, pour son spectacle « Irréprochable ».
Pieds nus, décontracté, joyeux et heureux d’être là, Tristan s’est emparé de la scène, même de la salle et du public, pour un One Man Show aussi personnel qu’universel, abordant des sujets de société, dont l’humoriste a fait son propre combat.
Ayant vécu des situations personnelles, comme le racisme, l’homophobie, l’antisémite, la solitude et la dépression, Tristan a construit ses spectacles autour de ces sujets, autour d’une vie que beaucoup s’y retrouvent d’une manière ou d’une autre.
Un écorché vif, qui a su rester debout, comme ce jour de son spectacle, où les anecdotes s’enchaînent avec une alternance entre fiction et réalité, laissant le public dans une incertitude, tout en lui donnant le moindre détail de chaque histoire.
Quant au public, Tristan l’a complètement intégré dans son spectacle, au travers de dialogues entre lui et certains spectateurs pris au hasard, ce qui a donné un sentiment d’amitié entre l’humoriste et son public, comme si nous étions chez lui, ou qu’il était chez nous, faisant les remarques du quotidien à un « pote », ou à une copine de longue date.
L’univers de Tristan est varié, allant du réchauffement climatique, de la protection des forêts, de la famille aux profs, en passant par ses déboires amoureux, des rencontres qui ont pris une place très importante dans la vie et le spectacle de l’artiste, telle une addiction, à tel point que le spectateur devient le confident de l’artiste.
Tristan Lopin, un personnage attachant, engagé et sensible aux malheurs du monde, aux aberrations d’une société chargée de défauts et de malveillances. Il est féministe, comme il le proclame haut et fort dans ses spectacles, il soutient la cause homosexuelle et le mariage pour tous, l’égalité homme et femme, le droit aux bonheur pour tous.
Le spectacle « Irréprochable », se veut très personnel, intime, noir parfois, mais drôle aussi, car les sujets qui ont inspiré Tristan font partie de notre quotidien. Encore un spectacle qui ne laisse pas indifférent, rien que ce côté lui assure un succès auprès du public.

@Honfleurinfos : Crédit photo Léa Badrah
@Honfleurinfos : Crédit photo, Léa Badrah

Pour la suite des surprises aux Grenier à Sel, rendez-vous samedi 23 septembre à 20h30.

Article précédentRéseau Nomad : Un nouveau plan de transport adapté sur le territoire du Calvados
Article suivantLa Chronique TV de Serge du 23 au 29 septembre 2023