Voix et musique de chambre vont résonner pour le 28e Festival de Pâques de Musique à Deauville

1875
@Honfleurinfos : Festival de pâques à Deauville : Crédit photo : DR

Organisé par les Amis de la Musique à Deauville, avec le soutien du casino Barrière, ce festival poursuit son exploration des chefs d’œuvre des époques baroque, classique, romantique et moderne, associant cordes, vents et claviers.

Le Festival Musique à Deauville accueille les meilleurs musiciens de chambre de leur génération, choisis par leurs aînés présents au festival depuis son origine. À Deauville, chaque génération coopte toujours la suivante, dans le même désir de partage et d’évolution musicale que celui des fondateurs, alors réunis par le jeune Renaud Capuçon en 1997. C’est ainsi que cette année, avec la sixième génération de musiciens de chambres, une dizaine de jeunes chambristes rejoindront leurs vingt jeunes collègues et amis déjà présents depuis 2021 à Deauville pour un cycle de travail programmé jusqu’au trentième anniversaire du festival en 2026. Pour nombre de ces jeunes musiciens, Musique à Deauville offre l’opportunité de jouer souvent pour la première fois en public. Un véritable tremplin pour ces jeunes artistes.
Le festival bénéficie depuis 2006, sous l’impulsion d’Yves Pouliquen, Président, puis de son successeur Pierre Corvol, du soutien de la Fondation Singer-Polignac, mécène culturel notamment dans le domaine de la musique. Outre l’accès toute l’année à ses salles de répétitions et à sa saison musicale, la Fondation est aussi un lieu de vie où de nombreux chambristes ont la chance d’y être en résidence, bénéficiant ainsi d’une préparation idéale. Grâce à ce maillage, Musique à Deauville est conçu comme un projet à long terme pour les jeunes musiciens et non comme un simple lieu de passage sans lendemain. Avec une trentaine de concerts par an et un cycle possible de cinq années, les musiciens ont le temps de se connaître, de se projeter dans l’avenir et de bâtir des projets personnels ambitieux.

L’atelier musique
Une autre tradition festivalière est celle de l’Atelier de Musique, un orchestre fervent et brillant, associé aux jeunes chambristes avec vents, cordes et claviers. Cette année, ce sera le chef d’orchestre Pierre Dumoussaud qui associera deux générations de chambristes deauvillais à un projet musical original et ambitieux, au concert et au disque. Car capter et rester fidèle à l’émotion des concerts, tel est le défi que relève depuis 2014 une jeune équipe née à Deauville dans les coulisses du festival de Pâques.
La création du label « b•records » et de sa collection, « Deauville Live » porte loin l’esprit du festival, ayant reçu les plus prestigieuses récompenses.
L’Atelier de Musique se consacrera en 2024 et 2025 aux deux symphonies de chambre de Schönberg, couplées aux lieder de Mahler par le baryton Stéphane Degout. L’intégrale de la musique de chambre de Schumann avec Pierre Fouchenneret et ses amis se poursuivra lors de l’Août musical, une autre édition cette fois-ci estivale, de Musique à Deauville.

Un programme riche et audacieux
Vingt concerts à la programmation audacieuse, riche et originale, ont été choisis, de la musique de chambre jusqu’à l’orchestre.
SAMEDI 6 AVRIL, 20H (concert enregistré, diffusé plus tard sur France Musique)
Franz Schubert, La Truite (quintette pour piano et cordes)
Olivier Greif, Ich ruf zu Dir (piano, clarinette et quatuor à cordes)
Sergueï Prokofiev, ouverture sur des thèmes juifs (piano, clarinette et quatuor à cordes)
Avec Raphaël Sévère clarinette, Emmanuel Coppey et Vassily Chmykov violon, Lise Berthaud alto, Maxime Quennesson violoncelle, Yann Dubost contrebasse, Arthur Hinnewinkel et Gabriel Durliat piano
DIMANCHE 7 AVRIL, 16H30
Max Reger, Sonate pour clarinette et piano n° 3 op. 107
Franz Schrecker, Der Wind (violon, clarinette, cor, violoncelle et piano)
Johannes Brahms,Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur op. 114
Liebeslieder Walzer pour piano à quatre mains op. 52a
Avec Raphaël Sévère clarinette, Manuel Escauriaza et Martinez Peñuela cor, Emmanuel Coppey violon, Maxime Quennesson violoncelle, Arthur Hinnewinkel et Gabriel Durliat piano
VENDREDI 12 AVRIL, 20H
Sonates en trio et en quatuor pour flûte, violon, viole de gambe et clavecin de Telemann et de Bach
Avec Gabrielle Rubio flûte, Julien Chauvin violon, Atsushi Sakai viole de gambe, Justin Taylor clavecin
SAMEDI 13 AVRIL, 20H
Joseph Haydn, Quatuor à cordes en ré majeur op. 76 n° 5
Gabriel Fauré, Quintette pour piano et cordes n° 1 en ré mineur op. 89
Ludwig van Beethoven, Quatuor à cordes n° 14 en do dièse mineur op. 131
Avec le Quatuor Arod, Kojiro Okada piano

DIMANCHE 14 AVRIL, 16H30
Anton Webern, Langsamer Satz pour quatuor à cordes
Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour piano et quatuor à cordes n° 13 K. 415
Johannes Brahms, Quatuor à cordes n° 2 en la mineur op. 51 n° 2
Avec le Quatuor Hermès, Ismaël Margain piano
VENDREDI 19 AVRIL, 20H
Franz Schubert, Quintette pour deux violons, alto et deux violoncelles en do majeur
Antonín Dvořák, Quatuor pour piano et cordes op. 87
Avec Pierre Fouchenneret violon, Caroline Sypniewski violoncelle, Théo Fouchenneret piano, Trio Arnold
SAMEDI 20 AVRIL, 20H
Igor Stravinski, Divertimento pour violon et piano
Béla Bartók, Contrastes pour clarinette, violon et piano Sz 111
Claude Debussy, Petite suite pour piano à quatre mains
Maurice Ravel, Trio pour violon, piano et violoncelle en la mineur
Avec Joë Christophe clarinette, Mi-Sa Yang violon, Stéphanie Huang violoncelle, Adam Laloum piano
SAMEDI 27 AVRIL, 20H
Arnold Schönberg, Kammersinfonie n° 1 op. 9
Gustav Mahler, Kindertotenlieder op. 25.2 (arr. Eberhard Kloke)
Max Reger, Suite romantique op. 129 (arr. Schönberg/Kolisch)
Avec Aude Extrémo mezzo-soprano
Quatuor Hanson, Ensemble Ouranos, L’Atelier de musique, sous la direction de Pierre Dumoussaud
Du 6 au 27 avril, salle Elie de Brignac-Arqana au 32 av. Hocquart de Turtot, placement numéroté, réservations au CID (02 31 14 14 74), à Deauville Tourisme (02 31 14 40 00), sur place 1h avant, tarifs : 33 € un concert, 60 € deux concerts (6-7 ou 19-20), 88 € trois concerts (12-13 et 14), 210 € pour les huit concerts.

De notre correspondante : Morgane Kessel

Article précédentHonfleur : Intervention de la SNSM pour un voilier en difficulté 
Article suivantArbre détruit par la foudre – fermeture du chemin des Longchamps jusqu’à nouvel ordre