Mouvement de grève à la CCPH-B et la mairie de Honfleur

1398
@Honfleurinfos : Siège de la CCPH-B

Depuis la fusion des deux collectivités : Honfleur et Beuzeville, c’est sans doute la première fois, à la Communauté de Communes du Pays de Honfleur-Beuzeville, qu’un appel à la grève est lancé.

Ce jeudi 2 février, les animateurs et les adjoints d’animation du service jeunesse de la CCPH-B et de la mairie de Honfleur seront en grève afin de réclamer la prime dite  » Ségur  » de 183 € attribuée depuis 2020 aux agents hospitaliers et par extension du décret de décembre 2022, aux agents de la filière socio-éducative.
Dans un communiqué, les grévistes indiquent que chaque collectivité doit décider de l’attribution ou non de la prime. Elle doit aussi déterminer quels agents percevront de complètement de traitement… « Au service jeunesse de la CCPH-B et de la mairie de Honfleur, pas de prime à l’horizon » souligne le communiqué avant de poursuivre : «  Pourtant, durant toute la pandémie, les animateurs ont toujours répondu présents pour assurer la continuité du service public et accueillir dans les meilleures conditions sanitaires les enfants du territoire…. »
C’est pour obtenir gain de cause que les animateurs et adjoints d’animation, ont décidé de suivre l’appel national à la grève dans la filière médico-sociale des fonctions publiques. Au-delà de la prime « Ségur », les animateurs revendiquent aussi de meilleures conditions de travail et une reconnaissance de leurs qualifications et de leur métier.
Le rendez-vous pour cette manifestation est fixé ce jeudi 2 février à partir de 10 heures devant le siège de la Communauté de Communes du Pays de Honfleur-Beuzeville à Honfleur.

Article précédentLes honfleurais vont-ils être obligés de « recreuser » le Vieux Bassin ?
Article suivantCe qui change au 1er février 2023…