Succès pour la présentation de la pièce  « l’homme qui plantait les arbres » par le comédien Jérôme Robart,

1386
@Honfleurinfos : Un public sous le charme du comédien Jérôme Robart...(Crédit photo, Léa Badrah)

Samedi 22 avril à 15h30, la cour des Maisons Satie a accueilli le public venu nombreux, pas pour une visite traditionnelle de ce lieu magique, mais pour assister à la présentation théâtrale de « L’homme qui plantait des arbres », magistralement interprétée par le comédien Jérôme Robart. Malgré l’inondation, qui a fait déplacer cette présentation de la Médiathèque Maurice Delange vers la cours des Maisons Satie, malgré le marché hebdomadaire, le marché de printemps et le salon « Passionnément Jardin », le public était au rendez-vous, avec curiosité et passion, pour assister à la présentation de Jérôme Robart, « l’homme qui plantait les arbres ».
Après avoir planté un arbre au Jardin des Personnalités, Michel Lamarre et Jérôme Robart, ont déambulé dans les allées du jardin public, où se tenait le salon annuel de la nature et des artisans du jardinage. Avec une population venue admirer, acheter, photographier ou tout simplement flâner entre les fleurs et les commerçants, le jardin s’est donné un air de printemps et de fête, un air de pique nique et de bien-être.
Pour combler cette agréable journée, un rendez-vous avait été donné aux habitants et aux visiteurs, un rendez-vous avec le comédien Jérôme Robart, qui a envoûté son public par le récit théâtral de « l’homme qui plantait les arbres », un récit qui ne manquait pas d’émotions, de gestualité, de charisme, de profondeur dans chaque mot, dans chaque silence.
Le public était conquis dès la première seconde, quand Jérôme a pris place silencieusement sur la scène, avec un temps mort, mais vivant dans le cœur du comédien, rendant le lieu si calme, si cathédrale que même les chants des oiseaux étaient devenus presque nuisibles.
D’un geste lent, méticuleux, concentré et précis, Jérôme alluma sa pipe, respira le silence des lieux, avant d’expirer avec grandeur les paroles de « l’homme qui plantait les arbres ». Les paroles du comédien affluaient, les spectateurs restaient muets, admiratifs, attentifs et heureux d’avoir pu assister à ce spectacle hors du temps, dans un lieu hors du commun, faisant d’une fiction une réalité plus que concrète et palpable.
« L’homme qui plantait les arbres », c’est aussi le comédien Jérôme Robart, devenu le porte-parole d’une cause qui lui tient à cœur, la préservation des forêts et de la nature, l’homme qui a parlé aux Honfleurais, laissant pour les générations futures un arbre qui portera désormais, le souvenir de son passage à Honfleur.

@Honfleurinfos : Jérôme Robart, comédien mais aussi défenseur de la nature..(Crédit photo Léa Badrah)
@Honfleurinfos : Jérôme Robart ( crédit photo, Léa Badrah)
Article précédentLe voilier « Torr Penn » remporte la régate SNSM
Article suivantLa pluie perturbe le salon « Passionnément Jardin »